Taux d’usure : retour en arrière…
Publié le

Taux d’usure : retour en arrière…

Juridique

Depuis janvier 2023, le taux d’usure était publié tous les mois, au lieu de tous les trimestres, par la Banque de France. Mais au regard de la stabilisation des taux directeurs de l’Eurosystème, un retour au calcul trimestriel est envisagé…

Taux d’usure : retour au calcul « trimestriel »

De janvier 2023 à janvier 2024, la Banque de France a mis en place un calcul mensuel du taux d’usure pour mieux accompagner la hausse des taux et redonner aux établissements financiers une marge de manœuvre plus importante pour ajuster leurs barèmes.

La stabilisation des taux directeurs de l’Eurosystème, celle du taux du Livret A à 3 % et la baisse récente des taux longs justifient toutefois le retour à la fixation trimestrielle du taux d’usure.

C’est ce qui vient d’être décidé par la Banque de France, qui met donc fin à la mensualisation du taux d’usure, ce qui devrait, selon elle, contribuer à stabiliser les barèmes de crédit immobilier et donner une meilleure visibilité aux emprunteurs.

Taux d’usure : retour en arrière… - © Copyright WebLex

Découvrez également

Publié le

Calamités agricoles 2023 : à épisodes exceptionnels, indemnisation exceptionnelle

Lire

Publié le

Frais médicaux : une question de franchise

Lire

Publié le

Pesticides : rappels utiles sur la réglementation

Lire